Back
Image Alt

Comment reprendre le sport après une crise cardiaque ?

Quand une personne est victime de crise cardiaque, sa vie change. Mais elle ne s’arrête pas. La crise cardiaque est une réaction de l’organisme qui va entraîner un certain nombre d’activités et de comportements à suivre. Au nombre de ces derniers, on distingue le sport. Ce dernier s’avère très essentiel pour continuer à vivre normalement. Bien que vous ayez l’habitude de pratiquer le sport, il est probable que vous ayez des difficultés. Dans cet article, découvrez toutes les informations pour reprendre le sport après une crise cardiaque.

Quelles sont les astuces pour reprendre le sport après une crise cardiaque ?

Pour reprendre le sport après un arfactus, vous devez vous entraîner en douceur. En effet, vous devez reprendre le sport progressivement. Avant de courir, vous devez veiller à faire un ou deux mois de marche avant de courir. Il est recommandé de programmer trois séances de sport par semaine. C’est la fréquence idéale. Chacune d’elle doit durer une heure. Toutefois, si vous n’êtes pas encore capable de suivre ce rythme, vous pouvez adopter votre propre calendrier. Il vaut mieux le pratiquer une fois par semaine que rien du tout. Dans tous les cas, les intervalles entre les séances doivent être fréquents et réguliers.

A voir aussi : Exercices de Yoga débutants : Apprenez à Faire les Bons Mouvements

Si vous observez une période de trois mois sans pratiquer le sport, vous allez sans aucun doute perdre tous les bénéfices obtenus au cours des séances précédentes. Au début de chaque séance, pensez à bien vous échauffer. Aussi, lorsque vous réalisez un effort soutenu, n’hésitez pas à ralentir doucement. Cette pratique est appelée la récupération active. Pour reprendre le sport après une crise cardiaque, vous devez surtout adopter le bon rythme. Vous devez savoir travailler ni beaucoup, ni trop peu. Surtout, vous devez flirter avec l’essoufflement. Au cas où vous travailleriez mal, cela peut être dangereux pour vous.

A lire en complément : Erling Haaland : footballeur international norvégien et attaquant à Manchester City

Quels sont les sports idéals après une crise cardiaque ?

Après une crise cardiaque, il est impératif de pratiquer les sports d’endurance. Ce sont des activités qui ont des effets bénéfiques sur votre appareil cardiovasculaire. En effet, ils permettront une vasodilatation des petites artères. Ce qui va permettre de faire baisser la tension artérielle, la quantité d’hormone et le stress. Au nombre de ses activités, les plus accessibles sont : la natation, le jogging et le cyclisme.

La natation

C’est une activité parfaite pour prolonger l’effort en douceur. Elle permet de faire travailler profondément le cœur tout en vous évitant des traumatismes articulaires, car les contacts avec le sol sont inexistants. Pendant la natation, la position allongée facilite le retour du sang vers le cœur. Pendant ce temps, l’eau permet à l’organisme de se refroidir naturellement et vous permet d’éviter une transpiration excessive. Ainsi, vous supportez l’effort plus longtemps. L’eau permet aussi de faciliter l’étirement des tendons, des ligaments, des articulations et des muscles.

Le jogging

La marche à pied est recommandée pour mieux contrôler votre respiration. C’est le sport d’endurance le plus courant. Au cours du jogging, votre cœur est sollicité de façon régulière et sur une durée assez longue. C’est via ce mécanisme qu’il vous permet de mieux contrôler votre respiration. Pour pratiquer ce sport, préférez des terrains naturels plats pour éviter les différences d’intensité de l’effort. Pour optimiser l’effort, terminez votre marche à pied en trottinant. Au cas où vous n’aimeriez pas courir dehors, la course sur tapis roulants en salle de sport ou à la maison est une bonne alternative.

Le vélo

C’est aussi un sport d’endurance qui sollicite vivement l’appareil cardiovasculaire. D’ailleurs, il est souvent utilisé dans la rééducation des cardiaques. Le vélo est souvent prescrit aux personnes souffrant de surcharge pondérale ou ayant des articulations fragiles. Elles peuvent le pratiquer sans risque.

Pour bien pratiquer le vélo, il existe plusieurs conseils des cardiologues qu’il faut suivre. Essentiellement, vous devez régler précisément votre vélo. Lorsque vous êtes assis sur la selle et vous avez votre talon sur la pédale, vous devez avoir la jambe tendue. Sinon, vous serez exposé aux tendinites et aux problèmes de dos.